Edito

 

mars 2021

La tentation du canapé

Voilà plus d’une année que nous avons tous dû quitter l’autoroute pour rejoindre des sentiers que nous n’avions jamais explorés. Certains en avaient entendu parler par leur arrière-grand-mère. Elle évoquait cette fameuse grippe espagnole. Mais pour nous, elle radotait un peu, Mémé…

Et puis dans le fond, pour celui qui se retrouve en télé-travail, pantoufles aux pieds, pour qui le salaire continue de tomber, la tentation du canapé est bien forte. Fini le boulot à 17h30, apéro 17h35, repas 18h, les actualités romandes à 19h, une bonne dose de peur distillée quotidiennement entre 19h30 et 20h30 sur toutes les chaines et qui conforte à rester chez soi. Tout y est.

Mais une société humaine peut-elle vivre sans interactions humaines ? Je n’y crois pas.

A force de téléphones, mails et visio-conférences nous continuons à interagir, parfois dans une sorte de simulacre d’humanité. Mais il faut continuer. Essayer de trouver de nouveaux chemins. Tenter. Rater. Recommencer. Relancer. Explorer. Créer.

Pendant ces quelques mois la SCMV et l’AEM-SCMV ont fait tout cela. Nous n’avons jamais cessé le dialogue avec les représentants de l’État. Nous avons eu recours à des soutiens juridiques. Et les RHT sont enfin acceptées. Nous avons été sans cesse en contact avec les directeurs pour les soutenir, voir avec eux quels étaient leurs soucis, leurs besoins, leur offrir deux formations continues. Nous avons négocié pour les musiciennes et musiciens de la SCMV des abonnements à l’interface Tomplay. Pour les ados, nous avons mis sur pied la Sélection Vaudoise au Prix Musique qui doit avoir lieu le 25 avril à Puidoux.

Bref, nous avons essayé de vous empêcher de rester dans votre canapé.

Aujourd’hui ce sont 2 nouvelles perspectives pour l’automne qui font les pages de ce numéro : un nouveau concours de soliste et petits ensembles et un nouveau forum. Le premier avait besoin d’un coup de jeune. Il nous parait plus équitable, ouvert à tous les musiciennes et musiciens de la SCMV et à tous les élèves de l’AEM-SCMV. Le second s’inscrit dans notre envie de vous offrir la possibilité de dépoussiérer nos événements. N’hésitez pas à participer au sondage !

Ce printemps plus que tout autre sera placé sous le signe du renouveau. Alors à votre tour. Innovez ! Inventez ! Surprenez ! Mais surtout, ne cédez pas à la tentation du canapé !

 

Stéphane Pecorini

Président CM SCMV

 

Girons

A propos

La Société cantonale des musiques vaudoises regroupe 97 sociétés de musique et compte ainsi plus de 3'200 membres.

 rejoignez-nous

Accès direct à