Editorial du N° 78


Edito

décembre 2014

Merci pour votre confiance

Chères musiciennes, chers musiciens,

Prendre la décision de succéder à la présidence, après Alain Bassang, n'a pas été sans réflexion de ma part. D'y repourvoir n'est pas anondin et j'espère en être digne. En tous les cas, je m'y affairerais au plus près de ma conscience. En acceptant une candidature féminine lors de l'Assemblée du 1er novembre, les délégués m'ont fait confiance et je tiens à les en remercier. Je ne saurais omettre par ces quelques lignes de remercier vivement toutes les personnes qui m'ont fait confiance depuis bientôt près de 20 ans à la SCMV, qu'il s'agisse des membres du comité et de leurs présidents, Alain Bassang et Gino müller, et des membres des commissions. Enfin, des remerciements particuliers à Blaise Héritier, le premier à m'avoir fait confiance en me faisant entrer à la Commission cantonale de musique à ses côtés.

Je suis prête à entendre vos doléances, à écouter vos suggestions, à connaître votre investissement d'une manière ou d'une autre tout comme je me réjouis de l'accueil réciproque que vous réserverez non seulement à votre nouvelle présidente mais à tous les membre du comité et des commissions, en respect d'un but qui nous unit tous : faire de la musique sur la même portée, même si des nuances peuvent en altérer son interprétation !


Monique Pidoux Coupry, présidente SCMV