Editorial du N° 77

septembre 2014

Ce n'est qu'un au revoir, Alain ...

Alors cette fois, ça y est, tu t’es vraiment décidé : même si on a encore du mal à y croire, l’assemblée du 1er novembre sera bel et bien ta dernière à la barre de la SCMV !


Mais, cher capitaine au long cours du navire cantonal, sois rassuré : tu peux quitter la passerelle avec la certitude d’avoir mené ta barque à bon port. Et pourtant, tu as dû en affronter des tempêtes, des vents contraires et des changements d’équipage en 24 ans (!!!) de comité cantonal !


Pour ce long périple, tu as pu compter sur deux qualités qui te distinguent : ta disponibilité et ton enthousiasme… Une séance avec la cheffe de département ? C’est pour toi ! Il faut aller appuyer une école de musique au niveau communal ? Tu accours ! Personne ne peut aller à un spectacle aux frontières du canton ? Pas de problème, tu t’en charges !


Ta volonté d’aller sans cesse de l’avant et de développer la musique à vent dans ce canton a permis à la SCMV de se placer comme un partenaire musical fort sur le plan cantonal, romand, et même helvétique. Elle ne se contente pas de suivre le mouvement, elle en donne les impulsions, sans toutefois oublier ses racines: c’est certainement là une de tes plus belles réussites !


Alors, pour tout ça, cher Alain, tes collègues et la SCMV au complet te disent un ENORME MERCI et te souhaitent un avenir radieux dans tes occupations futures !


Stéphane Terrin